Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Les repentis mieux protégés que les témoins en France

RMC a été contactée par un témoin clé des attentats de Paris. Sonia (un nom d'emprunt) a confié se sentir abandonnée par les autorités et pas assez protégée. Dans les faits, la loi actuelle ne protège que partiellement les témoins. Il n’existe d’ailleurs pas de statut pour eux mais seulement deux dispositions. Pour garder secrète son adresse, le témoin peut dans un premier temps déclarer comme domicile l’adresse du commissariat ou de la gendarmerie où a été établi le procès-verbal. Pour que son nom ne soit pas révélé, la personne peut témoigner sous X, mais ce dispositif a des limites.

Mise en ligne le 04/02/2016

Sur le même sujet