Cette vidéo n'est plus en ligne
bfmtv

Les neurosciences expliquent comment la spirale du mensonge se met en place

Un petit mensonge qui fait boule de neige. L'expression est scientifiquement prouvée. Une étude britannique parue lundi dans la revue Nature montre que la zone du cerveau qui gère les mensonges s'accoutume avec l'expérience. En clair, plus un sujet ment, moins mentir lui coûte et plus il devient un bon menteur.

Mise en ligne le 26/10/2016

Sur le même sujet