bfmtv

Les militants de "No Border" auraient poussé les migrants à défier la police à Calais

Depuis trois nuits, les affrontements entre réfugiés et forces de l’ordre se multiplient autour de la "Jungle" de Calais. Certains habitants de la ville estiment que les migrants ne sont pas seuls à défier la police. D'après le ministère de l'Intérieur, le changement de comportement des réfugiés serait, en partie, lié à l'action des militants de "No Border". Ce sont des militants d'extrême gauche qui réclame l'abolition des frontières et la libre circulation pour tous les migrants. Très connus depuis longtemps par les forces de l'ordre à Calais, ils sont originaires des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et d'Allemagne. Leur but est d'apporter de l'aide aux migrants pour passer en Angleterre. Ils ont visiblement décidé, depuis dimanche soir, de passer à des actions plus radicales est très organisées. - Un document "Grand Angle BFMTV" du mercredi 11 novembre 2015.

Mise en ligne le 11/11/2015