Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Les maçons et les jardiniers s'organisent pour travailler sous le soleil

Sur un toit, il est difficile pour les maçons de trouver un coin à l'ombre. Les ouvriers font régulièrement des pauses et veillent à ne pas oublier de s'hydrater en buvant de l'eau pour éviter un coup de chaud. Quant au jardiniers, ils travaillent tôt le matin, lorsqu'il fait encore frais. Le code du travail ne prévoit pas de niveau maximal de température au-delà duquel il serait dangereux de travailler. Les salariés disposent néanmoins d’un droit de retrait, s’il considèrent être en situation de danger grave et imminent.

Mise en ligne le 24/08/2016

Sur le même sujet