bfmtv

Les jouets connectés, des espions à la maison ?

Et si les jouets pour enfants étaient des espions en puissance ? Deux jouets inquiètent particulièrement la CNIL: le robot "I-Que" et la poupée "My Friend Cayla". Ces jouets connectés sont équipés d'un micro et d'un haut-parleur. Il est possible de s'y connecter via Bluetooth dans un rayon de 9 mètres, sans la moindre vérification et sans que personne ne le sache. Ces jouets peuvent alors servir de mouchards à une personne malintentionnée. Avec, il est possible de parler à distance avec l'enfant en train de jouer ou d'écouter et d'enregistrer tout ce qui se dit à portée du micro du jouet. Selon la CNIL, cela est un manquement à la loi Informatiques et Libertés. Elle laisse deux mois au fabricant de jouets chinois pour se mettre en conformité.

Mise en ligne le 05/12/2017

Sur le même sujet