En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Les alpinistes, pas franchement écolos... Leurs déchets s’accumulent sur l’Everest

Dans l’imaginaire collectif, l’Everest ressemble à de hauts sommets immaculés. Pourtant dans la réalité, il devient un décharge d’altitude. Tentes fluorescentes, équipement d'escalade, bouteilles d'oxygènes vides et même excréments … L’homme laisse sa trace jusque sur le toit du monde. Depuis les années 1990, la fréquentation du sommet a explosé: 600 personnes s’y sont hissées cette année pour la haute saison. Des efforts ont pourtant été réalisés. Depuis cinq ans, le Népal requiert une caution de 4.000 dollars par expédition. Elle est remboursée si chaque alpiniste redescend au moins huit kilos de déchets. Seule la moitié des alpinistes redescend ces quantités. La perte de la caution est infime par rapport aux dizaines de milliers de dollars investis dans une expédition. Les défenseurs de l'environnement craignent que cette pollution de l'Everest n'affecte les cours d'eau de la vallée en contrebas.

Mise en ligne le 18/06/2018

Sur le même sujet