En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Le premier bénéficiaire du statut de repenti en France devant la cour d'assises

Patrick Giovannoni est rattrapé par son passé criminel et doit comparaître à partir de ce lundi devant la cour d'assises d'Aix-en-Provence pour l'assassinat du nationaliste Antoine Nivaggioni en octobre 2010. Il est considéré comme un repenti tardif – c'est-à-dire qu'il n'a pas empêché le meurtre, mais a dénoncé ses auteurs après les faits puis a témoigné dans d'autres procédures liées au grand banditisme corse. Une première en France.

Mise en ligne le 19/02/2018

Sur le même sujet