En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Le mystère des trous noirs expliqué par Stephen Hawking

Dans les théories de Stephen Hawking, la science rejoignait parfois la fiction. L’astrophysicien britannique affirmait notamment qu’il était possible que les informations sur la matière traversent les trous noirs - comme dans Interstellar. Avant lui, la physique d’Einstein considérait les trous noirs comme des singularités de l’espace-temps, avalant la lumière et la matière passant à leur portée. Or paradoxalement, les trous noirs ne grossissent pas: l’information sur la matière avalée serait donc détruite, ce que les lois de la physique quantique interdisent formellement. Stephen Hawking a émis en 1975 l’hypothèse de “l'évaporation quantique”, selon laquelle les trous noirs émettraient des radiations. Selon lui, les informations des particules absorbées par les trous noirs ne seraient pas détruites, mais renvoyées ailleurs sous une forme différente. Il rejoignait ainsi la théorie des “trous de ver”, ces passages entre deux régions différentes de l’espace-temps. Autrement dit, les trous noirs seraient traversables: il serait possible de les utiliser pour voyager dans l’espace, voire dans le temps.

Mise en ligne le 14/03/2018

Sur le même sujet