bfmtv

Le kamikaze français s’est "radicalisé dans une maison de prière" de Chartres

Ismaïl Mostefaï, le kamikaze français du Bataclan a résidé à Chartres, au moins jusqu’en 2012. Selon le maire de la ville, il était "suivi par la police" et s’était radicalisé "notamment dans une maison de prière de l’agglomération" où "un petit réseau salafiste était en train de se constituer".

Mise en ligne le 15/11/2015

Sur le même sujet