bfmtv

Le jihad est un voyage sans retour

Demain, une mère, dont le fils est parti en 2013 faire le jihad en Syrie alors qu'il était mineur, va demander au tribunal administratif de condamner l'État à lui verser 110 000 € d'indemnités pour ne pas l'avoir empêché de quitter le territoire. Des voyages souvent sans retour. Selon nos informations, depuis le début de la guerre en Syrie, au moins 115 Français sont morts pour la cause jihadiste. Les équipes de BFMTV ont rencontré leurs proches. Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 8 juin 2015.

Mise en ligne le 08/06/2015