bfmtv

Le hacktivistes d’Anonymous sèment la pagaille sur le Web

Certains parlent de World War Web. Depuis vendredi, des dizaines de sites sont bloqués les uns après les autres : FBI, Ministère de la défense Français, Sony, Universal, Warner, etc. Des représailles des pirates d’Anonymous à la fermeture du sitede partage Megaupload.

Mise en ligne le 24/01/2012

Sur le même sujet