En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Le gouvernement abandonne les unités dédiées aux détenus radicalisés

Jean-Jacques Urvoas abandonne les unités dédiées aux détenus radicalisés et annonce un nouveau plan. Les prisons comptent actuellement 1.336 détenus considérés comme radicalisés. Ils étaient 700 l'an dernier. Les quelque 300 profils identifiés comme les "plus durs" seront soumis à un régime de détention particulièrement sévère, proche de l'isolement, a fait savoir le ministre de la Justice. Six quartiers d'évaluation de la radicalisation seront également créés. - On en parle avec: Philippe Houillon, député LR du Val-d'Oise, avocat. Et Philippe Campagne, secrétaire national de FO pénitentiaire. - BFM Story, du mardi 25 octobre 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 25/10/2016