bfmtv

Le FN face aux affaires

Les affaires de Marine Le Pen sont largement commentées en France et même à l'étranger. Soupçonnés d'emplois fictifs au sein du Parlement européen, deux de ses assistants parlementaires, Catherine Griset et Thierry Léger, ont été mis en examen. Pendant leur garde à vue, ces deux proches de la candidate du FN ont dû justifier leur salaire exorbitant. Convoquée par la police judiciaire, Marine Le Pen, quant à elle, n'a pas voulu être entendue. Elle refuse également le remboursement des 340 000 euros de salaire versés à la demande du Parlement. La candidate d'affirmer qu'en cas de mise en examen, elle ne se retirera pas de la course à la présidentielle. - 7 jours BFM, du samedi 25 février 2017, sur BFMTV.

Mise en ligne le 25/02/2017

Sur le même sujet