bfmtv

Le fléau de la pollution lumineuse

L’éclairage public, on le savait déjà, est néfaste aux oiseaux et aux insectes des villes. Mais la pollution lumineuse met en danger jusqu’à la faune sauvage dans les mers - comme le plancton, indispensable à la biodiversité, ou les tortues. Changer tout l’éclairage public, pour des lampadaires moins agressifs, coûte cher. Certaines villes testent donc des solutions plus radicales: à Rochefort, petite commune de Charente-Maritimes, la lumière est coupée toutes les nuits, pendant quatre heures.

Mise en ligne le 23/03/2018

Sur le même sujet