bfmtv

Le cœur artificiel Carmat est "une porte d’espoir qui s’est ouverte" pour Touraine

Malgré l’implantation d’une nouvelle prothèse en urgence, le deuxième patient porteur du cœur Carmat est décédé samedi. En phase terminale, il aura vécu neuf mois de manière "quasi-normale" grâce à cette innovation. L’expérimentation de cette prothèse fabriquée par une société française va se poursuivre. "Il est parfois long d’arriver à un dispositif complètement maitrisé", a réagi la ministre de la Santé Marisol Touraine. "C’est une porte d’espoir qui s’est ouverte, et il faut faire en sorte qu’elle reste ouverte."

Mise en ligne le 05/05/2015

Sur le même sujet