bfmtv

La trangression Macron

Après les "illettrés", les "fainéants", c'est le "bordel". Emmanuel Macron a de nouveau déclenché une polémique avec une petite phrase, dont lui seul détient le secret. Lors d'une visite en Corrèze mercredi, il a déclaré à propos des manifestants de GM&S qu'au lieu de "foutre le bordel", ils devraient chercher du travail. Ce qui a déclenché les foudres de l'opposition et un certain embarras dans le camp du chef de l'État. Emmanuel Macron assume le fond mais regrette l'usage d'un mot familier. - Un document "Grand Angle BFMTV" du jeudi 5 octobre 2017.

Mise en ligne le 05/10/2017