bfmtv

La question des banlieues s'invite dans la campagne

La colère ne retombe pas 10 jours après le début de l’affaire Théo. Bernard Cazeneuve, qui recevait des associations antiracistes, a appelé au calme après les incidents à Bobigny et Argenteuil. Pour le Premier ministre, "l'émotion est légitime", mais elle ne justifie pas les "violences inacceptables". Accusé de laxisme par l’opposition, le gouvernement a promis d’être intraitable avec les casseurs. - Pour en débattre: Jérôme Guedj, porte-parole de Benoît Hamon et conseiller départemental de l'Essonne. Ainsi que Sébastien Chenu, conseiller régional FN de Picardie-Nord-Pas-de-Calais et délégué national du Rassemblement Bleu Marine. - 19h Ruth Elkrief, du lundi 13 février 2017, présenté par Ruth Elkrief, sur BFMTV.

Mise en ligne le 13/02/2017