bfmtv

La participation en chute libre

L'abstention a été le fait majeur des législatives de 2017. On remarque d'ailleurs qu'élections après élections, la participation ne cesse de baisser. Mais cette année, l'on a assisté à un véritable décrochage avec moins de 50% de taux de participation. Cela peut s'expliquer par la lassitude des Français face à la durée de la campagne électorale depuis les primaires jusqu'aux législatives. Les présidentielles ont également tendance à écraser les législatives. En effet, tout s'est joué en avril et mai, d'où la forte démobilisation au premier tour dimanche dernier. Cette mobilisation pourrait-elle s'améliorer lors du second tour demain ? Comment intéresser les Français ? - Les bonnes opinions, du samedi 17 juin 2017, présenté par Yves-Marie Cann, sur BFMTV.

Mise en ligne le 17/06/2017

Sur le même sujet