bfmtv

"La mélodie", quand Kad Merad enseigne le violon à des acteurs amateurs

Pour son premier film, Rachid Hami s’est inspiré de Démos, un dispositif créé en 2010 qui permet à 3.000 enfants des quartiers défavorisés de pratiquer un instrument de musique. C'est ce défi que s'est lancé le réalisateur en alliant Kad Merad, dans la peau d'un professeur de violon désabusé et mélancolique, et des acteurs non professionnels. Dans "La mélodie", en salle ce mercredi, ce professeur doit enseigner l’amour de son instrument à une classe d’élèves difficiles. "Le tournage était presque un documentaire. Eux et moi avons dû apprendre à jouer au violon. On était au même niveau", raconte Kad Merad, particulièrement touché par ce projet.

Mise en ligne le 08/11/2017

Sur le même sujet