bfmtv

La grande lessiveuse

C’est un raz-de-marée inouï. Le parti d’Emmanuel Macron, créé il y a à peu près an, devrait rafler plus de 400 sièges à l’Assemblée. Les partis traditionnels sont bousculés, voir laminés. Le Parti socialiste devrait perdre les trois quarts de ses élus. De nombreux ténors ont été éliminés dès le premier tour: Benoît Hamon, Jean-Christophe Cambadélis… une déroute historique. Quant à la droite, elle est fracturée et devrait perdre aussi de nombreux sièges. Des figures du parti, comme Nathalie Kosciusko-Morizet, sont en très mauvaises postures. Comment les militants et les élus réagissent-ils à cette claque ? Comment est vécu le sentiment d’échec ? - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 12 juin 2017.

Mise en ligne le 12/06/2017