bfmtv

La fronde policière vire à la polémique politique

Les policiers entament leur 4ème soirée de contestation. Les annonces de Bernard Cazeneuve, hier, n'ont pas apaisé leur crainte. À la veille de la présidentielle, la fronde a viré à la polémique politique. Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a dénoncé la "patte" du FN dans ces actions "hors la loi". "Pas de 'patte' mais un soutien sans faille, face à un pouvoir qui a manifestement de la haine pour la police", a rétorqué le numéro 2 du Front national Florian Philippot. Le malaise policier a aussi donné lieu à une violente passe d'armes entre le ministre de l'Intérieur et Nicolas Sarkozy. - On y revient avec: Joseph Macé-Scaron, président du comité éditorial de Marianne. Ainsi que Guillaume Tabard, rédacteur en chef et éditorialiste politique au Figaro. - Grand Angle, du jeudi 20 octobre 2016, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 20/10/2016

Sur le même sujet