En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

La fronde policière vire à la polémique politique

Les policiers entament leur 4ème soirée de contestation. Les annonces de Bernard Cazeneuve, hier, n'ont pas apaisé leur crainte. À la veille de la présidentielle, la fronde a viré à la polémique politique. Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a dénoncé la "patte" du FN dans ces actions "hors la loi". "Pas de 'patte' mais un soutien sans faille, face à un pouvoir qui a manifestement de la haine pour la police", a rétorqué le numéro 2 du Front national Florian Philippot. Le malaise policier a aussi donné lieu à une violente passe d'armes entre le ministre de l'Intérieur et Nicolas Sarkozy. - On y revient avec: Joseph Macé-Scaron, président du comité éditorial de Marianne. Ainsi que Guillaume Tabard, rédacteur en chef et éditorialiste politique au Figaro. - Grand Angle, du jeudi 20 octobre 2016, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 20/10/2016