bfmtv

"La Corse a été salie par ce crime." L'hommage d'Emmanuel Macron au préfet Érignac, assassiné il y a 20 ans

L'assassinat du préfet Claude Erignac, commis à Ajaccio par un commando nationaliste il y a vingt ans jour pour jour, "ne se justifie pas, ne se plaide pas, ne s'explique pas", a déclaré mardi à Ajaccio Emmanuel Macron lors d'une cérémonie d'hommage. "La Corse, terre de fierté et de dignité, a été salie par ce crime", a ajouté le chef de l'Etat, qui s'est exprimé après une allocution de Dominique Erignac, la veuve du préfet, et en présence notamment du dirigeant autonomiste de l'exécutif corse Gilles Simeoni.

Mise en ligne le 06/02/2018

Sur le même sujet