bfmtv

L'édito de Christophe Barbier: Quelles répercussions politiques pour l'affaire Théo ?

Une semaine après l'interpellation violente de Théo, les réactions politiques fusent. Alors que l'ensemble de la classe politique a dénoncé cette agression, la police des polices estime qu'il ne s'agit pas d'un viol. Selon Christophe Barbier, il existe une double interprétation de cette affaire : celle de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et celle de la justice. Or, ces deux entités ont deux logiques contradictoires et n'ont pas les mêmes moyens d'investigation. Comment expliquer l'unanimité dans la classe politique ? - L’édito de Christophe Barbier, du vendredi 10 février 2017, sur BFMTV.

Mise en ligne le 10/02/2017

Sur le même sujet