bfmtv

Journée de l'esclavage: une éventuelle réparation divise - 10/05

En présence de François Hollande, une cérémonie a eu lieu au Jardin du Luxembourg pour la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage. Il a coupé court à toute idée de réparation pour les descendants des victimes à l'occasion d'un discours. Cette question divise les associations noires de France. Pour Louis-George Tin, président du Cran, cette indemnisation est nécessaire. Serge Romana, président du collectif Marche du 23 mai 1998, ne partage pas cet avis.

Mise en ligne le 10/05/2013

Sur le même sujet