bfmtv

Journalistes tués au Mali: la ministre Filippetti dénonce un "acte d'une lâcheté inqualifiable" - 02/11

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a dit samedi sa "peine" et sa "révolte" après la mort de deux journalistes de RFI enlevés et tués au Mali. Sur BFMTV, elle a estimé qu'ils faisaient "honneur à la profession de journaliste", qu'ils "faisaient leur travail et le faisaient bien".

Mise en ligne le 02/11/2013

Sur le même sujet