bfmtv

Jérôme Cahuzac opte pour une stratégie de défense surprenante

Coup de théâtre au premier jour du procès de Jérôme Cahuzac ce lundi au tribunal correctionnel de Paris. L'ancien ministre du Budget, jugé pour "fraude fiscale" et "blanchiment", a déclaré avoir ouvert en 1992 un compte en Suisse, qui aurait servi à financer le parcours politique de Michel Rocard. Selon lui, la campagne de l'ex-Premier ministre aurait notamment été financée par des laboratoires pharmaceutiques. Certes, les faits sont aujourd'hui prescrits et difficiles à vérifier, mais ses déclarations ont fait l'effet d'une bombe. - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 5 septembre 2016.

Mise en ligne le 05/09/2016

Sur le même sujet