En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"Il n’y a plus de commerce, il n’y a plus de vie", témoigne un habitant de la Goutha à BFMTV

Les bombardements s'intensifient depuis une dizaine de jours dans la Goutha orientale, à l'est de Damas. Les hôpitaux sont dans un état désastreux et les quelques médecins sur place ne parviennent pas à s'occuper des nombreux blessés. Un couloir humanitaire a bien été établi par le régime syrien et son allié russe. Une trêve quotidienne de 5 heures est censée permettre la sortie des civils de l’enclave. Mais pour le moment, aucun convoi d’aide humanitaire ni aucun civil n’ont tenté d’emprunter ce passage. En état de siège depuis 2013, ce territoire rebelle se trouve dans une situation sanitaire alarmante. Les 400.000 habitants de la Goutha sont dans l’incapacité de se procurer les produits de premières nécessités. Retrouvez ce reportage en intégralité ce jeudi soir dans Grand Angle.

Mise en ligne le 01/03/2018

Sur le même sujet