En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Graciée, Jacqueline Sauvage reste en prison

C'est une décision qui fait beaucoup réagir. A la veille de la Journée internationale contre la violence faite aux femmes, la justice a rejeté, pour la deuxième fois, la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage. La sexagénaire avait été condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent. La cour d'appel de Paris lui reproche notamment d'avoir déposé une demande trop rapidement après sa condamnation en appel en décembre 2015 et sa grâce présidentielle partielle en janvier dernier. Une procédure accélérée qui ne lui aurait pas permis de faire une introspection sur la gravité de son geste. Elle qui, selon la cour, resterait dans une attitude de sur-victimisation, notamment encouragée par la médiatisation de son affaire. - Les réactions de: Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini, avocates de Jacqueline Sauvage. - News & Compagnie, du jeudi 24 novembre 2016, présenté par Nathalie Levy, sur BFMTV.

Mise en ligne le 24/11/2016