bfmtv

Gabon: "La seule solution, c'est qu'Ali Bongo reconnaisse sa défaite", Jean Ping

Des émeutes ont éclaté ce mercredi 31 août à Libreville, la capitale gabonaise, après la proclamation de la réélection du président Ali Bongo Ondimba. Quant à l'opposant Jean Ping, il s'est auto-proclamé vainqueur en accusant le pouvoir de fraude. Selon les résultats officiels, le président sortant a été réélu pour un deuxième septennat avec 49,80% des suffrages devant Jean Ping 48,23%. L'opposition qui conteste ces chiffres, demande un comptage des voix des voix bureau de vote par bureau de vote. Mais la commission électorale a validé la réélection d'Ali Bongo Ondimba, déclenchant immédiatement l'embrasement des quartiers populaires de la capitale. - Avec: Alain Claude Bilie By Nze, ministre et porte-parole de la présidence du Gabon. Ulysse Gosset, éditorialiste politique étrangère BFMTV. Et Jean Ping, candidat battu à l’élection présidentielle au Gabon. - BFM Story, du jeudi 1er septembre 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 01/09/2016

Sur le même sujet