En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

François Fillon accuse le gouvernement d'entretenir un "climat de quasi-guerre civile"

Dans un communiqué publié dimanche, le candidat Les Républicains accuse le gouvernement de laisser "se développer dans le pays un climat de quasi-guerre civile". Il a pris comme référence les incidents survenus en marge des meetings des candidats. François Fillon explique également que des manifestants "d'extrême gauche" viennent "tous les jours" perturber ses déplacements. Selon lui, ces manifestants "minoritaires" sont "toujours les mêmes" et ont pour objectif de "perturber la campagne, décrédibiliser les élections et affaiblir la démocratie". Bernard Cazeneuve l'a accusé de n'être "pas responsable". - On en parle avec: Gérard Longuet, soutien de François Fillon et sénateur LR de la Meuse. Jannick Alimi, rédactrice en chef adjointe au service politique du Parisien. Jean Garrigues, historien, spécialiste d'histoire politique. Et Bruno Jeudy, notre éditorialiste politique. - BFM Story, du lundi 27 février 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 27/02/2017