bfmtv

Financement illégal: la menace d'une mise en examen se précise pour le FN

A trois mois d'élections régionales qui s'annoncent favorables pour le Front national, le parti accumule les déboires judiciaires. Entendu mercredi par les juges dans l'enquête sur son financement, il pourrait être mis en examen à l'issue de cette audition. Dans le viseur de la justice, qui a ouvert une information judiciaire en avril 2014: les responsables de Jeanne, un micro-parti proche du FN, et de l'agence de communication Riwal dirigée par Frédéric Chatillon, un très proche de Marine Le Pen. Ils sont suspectés d'avoir mis en place un système frauduleux d'enrichissement avec de l'argent public.

Mise en ligne le 09/09/2015

Sur le même sujet