Cette vidéo n'est plus en ligne
bfmtv

Falorni s'oppose au nouveau statut de Civitas, devenu un parti politique

"Il faut retirer l'agrément de Civitas car je ne veux pas - un jour dans un bureau de vote de la république - avoir à choisir entre un candidat salafiste et un candidat intégriste", a demandé mercredi Olivier Falorni. C'est avec "stupeur" que le député des radicaux de gauche a appris que l'institut Civitas, proche de l'extrême droite catholique, était désormais reconnu comme éligible au financement des partis politiques. "Il n'y a pas de procédure d'agrément. C'est un dispositif déclaratif qui conduit les partis politique à déclarer en préfecture la création de ces organisations", lui a rappelé le ministre de l'intérieur Barnard Cazeneuve.

Mise en ligne le 29/06/2016

Sur le même sujet