bfmtv

Ex-otages en Syrie: "au début, on ne se rend compte de rien, et puis, on commence à avoir des flashbacks" - 30/04

Il y a deux semaines, les trois ex-otages en Syrie avaient été libérés. Les anciens détenus décrivent les plaisirs simples de la vie quotidienne retrouvés, mais les difficultés de réadaptation sont tout de même présentes: "au début, on ne se rend compte de rien, et puis c'est seulement une semaine plus tard que l'on commence à avoir des flashbacks sur tout ce que l'on a traversé, sur ce que l'on a vécu", explique Nicolas Hénin, un des ex-otages en Syrie.

Mise en ligne le 30/04/2014

Sur le même sujet