bfmtv

Et maintenant, Peillon ?

Marie-Noëlle Lienemann a renoncé à la primaire à gauche. Elle l'a annoncé hier soir. La sénatrice de Paris a affirmé avoir pris cette décision pour ne pas contribuer à l'émiettement de voix. A priori, ce n'est pas un problème pour Vincent Peillon. L'ancien ministre d'Éducation nationale devrait en effet se lancer à son tour dans la course à la présidentielle. Soutenu par une poignée de Hollandais, il serait alors en concurrence avec le Premier ministre démissionnaire Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Gérard Filoche, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias, Pierre Larrouturou, Bastien Faudot et probablement Sylvia Pinel. - 7 jours BFM, du samedi 10 décembre 2016, sur BFMTV.

Mise en ligne le 10/12/2016