Cette vidéo n'est plus en ligne
bfmtv

Fillon peut-il être accusé de conflit d’intérêts avec Axa?

La société de conseil de François Fillon a perçu environ 200.000 euros en deux ans de la part de l’assureur français Axa. Ce qui "n’est pas du tout illégal (…), il a créé une société de conseil pour ça", a souligné ce mercredi Matthieu Pechberty, journaliste BFM Business. En revanche, "depuis quelques mois, l’ancien PDG d’Axa, Henri de Castries, est le plus proche conseiller" de l’ex-Premier ministre. "On voit bien que le conflit d’intérêts pourrait être là, notamment sur la réforme de la sécurité sociale, qui, si elle était mise en œuvre, verrait peut-être certaines activités privatisées, ce qui pourrait favoriser des assureurs dont Axa".

Mise en ligne le 08/02/2017

Sur le même sujet