bfmtv

En Iran, la contestation se poursuit malgré les arrestations

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a brisé son silence mardi et accusé les "ennemis" de l'Iran de s'unir pour porter atteinte au régime, au sixième jour d'un mouvement de contestation sans équivalent depuis 2009, marqué par des violences répétées et de nombreuses arrestations. Au total, 21 personnes ont été tuées depuis le début le 28 décembre à Machhad (nord-est) des rassemblements contre les difficultés économiques et le pouvoir, qui se sont rapidement propagés à l'ensemble du pays..

Mise en ligne le 03/01/2018

Sur le même sujet