bfmtv

En Amazonie, le drame des selfies animaliers

Poser avec un paresseux lors de ses vacances en Amazonie génère certes un cliché original sur sa page Facebook mais c’est faire peu de cas de la vie de l’animal. C’est pourtant ce qui arrive de plus en plus dans les pays de la région amazonienne où le mammifère est présent. De quoi alimenter aussi un business puisque des locaux n’hésitent pas à arracher l’animal à son habitat naturel pour l’emmener, voire même le vendre, dans les régions touristiques. Des images filmées par l’ONG World Animal Protection montrent comment cette économie est devenue florissante. Elle appelle surtout à ne pas l’entretenir et à prendre garde face à ces comportements.

Mise en ligne le 23/10/2017

Sur le même sujet