bfmtv

Emplois fictifs présumés au Modem: comprendre l’affaire en 1 min

Le Modem est soupçonné d’avoir utilisé l’argent du Parlement européen pour payer des collaborateurs qui travaillaient en réalité pour le parti. Le 7 juin dernier, un homme présenté comme l’un des anciens collaborateurs de Jean-Luc Benhamias a accusé l’eurodéputé de l’avoir rémunéré pour un emploi fictif. Une enquête préliminaire pour abus de confiance et recel de ce délit a été ouverte par le parquet de Paris. Elle vise plusieurs eurodéputés Modem, dont Marielle de Sarnez, numéro du parti et actuelle ministre des Affaires européennes.

Mise en ligne le 20/06/2017

Sur le même sujet