bfmtv

Emmanuel Macron promet de "déclassifier" les documents sur l'assassinat de Thomas Sankara

Emmanuel Macron a promis mardi que tous les documents français concernant l'assassinat de l'ancien président burkinabè Thomas Sankara en 1987 seraient "déclassifiés", à l'issue d'un entretien avec le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré à Ouagadougou. Lors d’un échange avec des étudiants, le président français est revenu sur la question : "La plupart des archives sont accessibles pour tout le monde. Par contre, il y a des archives qui sont des documents couverts par le secret défense national et qui, même après 25 ans, ne sont pas ouvertes au public. J’ai pris la décision que tous les documents produits par des administrations françaises pendant le régime de Sankara et après son assassinat (…) soient déclassifiés et consultés en réponse aux demandes de la justice burkinabè." La mort de Thomas Sankara, devenue une figure panafricaine, était un sujet tabou pendant les 27 ans de pouvoir de l'ancien président Blaise Compaoré, exilé en Côte d'Ivoire depuis 2014 .  

Mise en ligne le 28/11/2017

Sur le même sujet