bfmtv

"Elle n'avait pas de tendance suicidaire". Le procureur se dit "préoccupé" par la disparition d'Alexia Daval

Pour le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, "la piste de l'enlèvement et de la séquestration est privilégiée" dans la disparition Alexia Daval. Cette joggeuse de 29 ans n'a pas donné de signes de vie depuis qu'elle a quitté son domicile de Gray-la-Ville, en Haute-Saône, samedi dernier. Le procureur s'est dit "préoccupé" par sa disparition. "Elle était en bonne santé, elle n'avait pas de tendance suicidaire", a-t-il affirmé.

Mise en ligne le 30/10/2017

Sur le même sujet