bfmtv

Ecomouv: les salariés inquiets pour l'avenir

A l'annonce de la résiliation du contrat de l'Etat avec Ecomouv, les 210 salariés de l'entreprise franco-italienne parlent de "gabegie sociale". Beaucoup avaient fait des sacrifices pour intégrer ce projet. En réponse à leur inquiétude, l'Etat a mis en place un calendrier de travail pour les semaines à venir mais les salariés attendent plus. Les syndicats comptent bien mettre la pression sur les pouvoirs publics en organisant des opérations. La direction d'Ecomouv pourrait, quant à elle, demander un remboursement de près de 830 millions d'euros.

Mise en ligne le 31/10/2014

Sur le même sujet