Cette vidéo n'est plus en ligne
bfmtv

Du graph lumineux en Amazonie pour lutter contre la déforestation

Philippe Echaroux a trouvé un nouveau terrain de jeux. Après avoir investi les façades de Cannes, Paris Marseille, Barcelone et les montagnes à Val d’Isère, le street artist 2.0 poursuit ses graff lumineux en Amazonie. Il a ainsi projeté les visages de la tribu Surui à même les arbres, donnant ainsi à ses photos des surimpressions étonnantes, magiques. Des projections éphémères et sans dégrader les supports. Il s’agit d’un appel du chef indien Almir Narayamoga qui voit son territoire menacé par la déforestation. Pour lui, il est nécessaire de sensibiliser le reste de la planète par les moyens modernes. Et la viralité des productions de Philippe Echaroux en est une. Le Français lui a d’ailleurs consacré un documentaire. Ses oeuvres de street art 2.0 font également l’objet d’une exposition dans le cadre de Paris Photo à Paris.

Mise en ligne le 04/11/2016

Sur le même sujet