bfmtv

Donald Trump maintient la pression sur l'industrie automobile

Aux USA, particulièrement dans l'industrie automobile, on ne plaisante pas avec les tweets de Donald Trump. Les constructeurs sont sommés par le président de freiner leurs délocalisations. Après Ford, Toyota et General Motors, Fiat-Chrysler annonce à son tour la création de 2 000 emplois sur le sol américain et le rapatriement de sa production de pick-up fabriqués au Mexique. Le tweet est une méthode qui marche, surtout qu'elle émane du président des Etats-Unis, l'un des hommes les plus puissants du monde. Combinée aux mesures incitatives, elle a deja permis la création de 5 000 postes. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du lundi 9 janvier 2017, sur BFMTV.

Mise en ligne le 09/01/2017