bfmtv

Deux tiers des salariés de GAD ont retrouvé un emploi deux ans après la fermeture de l’abattoir

Il y a deux ans, l'abattoir GAD de Lampaul, dans le Finistère, fermait ses portes et les 900 salariés du site étaient licenciés. Aujourd’hui, les deux tiers ont retrouvé un emploi ou créé une entreprise. Mais 300 d'entre eux n'ont pas réussi à trouver une nouvelle opportunité professionnelle malgré le plan de sécurisation professionnelle renforcé, négocié lors du plan social. Joëlle Crenn, une ancienne GAD comme elle se nomme, a ouvert un restaurant alors que l'usine était proche du dépôt de bilan. Elle a créé quatre emplois depuis, une manière pour elle de tendre la main à d’autres salariés de la région.

Mise en ligne le 26/11/2015

Sur le même sujet