bfmtv

Départs pour la Syrie: la mère d'un jihadiste fustige le laisser-faire du maire de Sevran

Les parents d'un jeune homme de 23 ans tué en Syrie accusent, dans une lettre ouverte, le maire de Sevran en Seine-Saint-Denis de fermer les yeux sur la présence de "recruteurs" de l'organisation jihadiste Etat islamique dans la commune. Se mère accuse le maire de "non-assistance à personne en danger", soulignant que son fils "n'a rien fait, parce qu'il est dans le déni".

Mise en ligne le 08/03/2016

Sur le même sujet