bfmtv

"Dentiste de l’horreur": déçues, les victimes s’attendaient à ce qu’il émette des "remords"

Le procès du "dentiste de l’horreur" a débuté ce mardi au tribunal correctionnel de Nevers. Ce praticien est jugé pour avoir mutilé et escroqué une centaine de patients. Lors des premières heures d’audience, le docteur Jacobus Marinus Van Nierop aurait justifié ses actes par des perturbations "psychologiques". "C’est même une déception", a confié au micro de BFMTV l’avocat des victimes. "On s’attendait à ce qu’il émette des regrets, des remords. Mais à ce stade, les explications sont inexistantes", a ajouté Me Joseph-Oudin.

Mise en ligne le 08/03/2016

Sur le même sujet