bfmtv

Défilé menacé: "C'est le dernier numéro de claquettes d'un gouvernement aux abois", Benjamin Amar

Le 23 juin prochain, les syndicats vont à nouveau défiler contre la loi Travail à Paris. Mais, dans une lettre destinée à la CGT, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a expliqué qu'"une manifestation itinérante le 23 juin n'apparaît pas envisageable". Il a donc proposé "un rassemblement statique" à la place pour garantir la liberté d'expression et préserver l'ordre public. Cependant, cette proposition est restée lettre morte. Devant ce refus, la préfecture de police a durci le ton et menacé d'interdire, par arrêté, la tenue de cette manifestation. À noter que si elle est interdite, les organisateurs risquent jusqu'à six mois de prison et 7 500 euros d'amende. - Avec: Benjamin Amar, responsable de la politique revendicative de la CGT Val-de-Marne. - Grand Angle, du lundi 20 juin 2016, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 20/06/2016

Sur le même sujet