bfmtv

Déchéance de nationalité: Filippetti "a l'impression d'être dans Molière"

Invitée ce jeudi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Aurélie Filippetti a comparé la révision de la Constitution au "Bourgeois Gentilhomme" de Molière. "On a l'impression d'être dans Molière, on retourne les mots dans tous les sens et à la fin plus personne n'y comprend rien", a-t-elle ironisé. "Je ne voterai pas cette révision parce qu'elle est inutile et inefficace", a affirmé l'ancienne ministre de la Culture.

Mise en ligne le 28/01/2016

Sur le même sujet