bfmtv

Débuts musclés pour la primaire à droite

La campagne des primaires à droite est lancée avec la rentrée de François Fillon. Ce week-end à Sablé-sur-Sarthe, l'ancien Premier ministre a taclé ses concurrents, notamment Nicolas Sarkozy, sans jamais le citer. "Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen?", a-t-il lancé, visant les affaires de l'ancien chef de l'État. Le ton monte et les coups semblent permis désormais pour cette primaire avec un premier débat prévu dans un mois et demi. Thierry Solère, l’organisateur en chef de la primaire de la droite et du centre, doit présenter d’ici fin septembre quelques règles afin d’éviter de prochaines sorties de route entre candidats. Une durée largement suffisante pour s'attendre à encore quelques règlements de comptes en famille. - Avec Jérôme Chartier, député LR du Val-d'Oise et soutien de François Fillon. - BFM Story, du lundi 29 août 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 29/08/2016

Sur le même sujet