bfmtv

Daesh: les mineurs sont des proies plus faciles pour les recruteurs

Les mineurs français sont de plus en plus nombreux à partir en Syrie. Entre 15 et 18 ans, les adolescents, en quête d'identité, représentent des proies faciles pour les recruteurs jihadistes. "Ce sont les cibles les plus faciles puisqu'ils sont en fragilité identitaire. C'est plus facile avec eux de leur offrir un kit identitaire tout près", explique Patrick Amoyel, psychanalyste spécialiste du jihadisme.

Mise en ligne le 02/12/2015

Sur le même sujet